les amis de la bibliothèques Albert Cohen de Saint Leu la Forêt
vous êtes ici > accueil > du côté des femmes > heya
médiathèque Georges Pompidou
présentation
Occupation/Résistance
Conférences en images
 
langue française
sans faute
erratum
le tréma
vacances avignonnaises
 
évènements
Balade à pas comptés
La plume musicale
Yvette Godin
Robert Bigot
La question Tibétaine
Bach et Rameau
la trilogie Joubert
géopolitique de l'islam
une dame nommée wanda
Johann von Schiller
Konrad Lorentz
Frantz Schubert
Wanda Landowska
Albert Einstein
Prix Ernaux 2008
Prix Ernaux 2007 palmares
Prix Ernaux 2007
Prix Ernaux 2006
Prix Ernaux 2005
Prix Ernaux 2004 adultes
Prix Ernaux 2004 juniors
Journée Reine Hortense
Journée St Leu la poésie
Erreur de Chantal Gosset
Victor Schoelcher
 
du côté des femmes

aung san suu kyi
Wangari Maathai
 
coups de coeur
Jean Bensimon
maestro
Lettre à mon jardin
Pour Camille
Gisèle Pineau
Diaporama
Club lecture
Bonnes nouvelles
Histoire de coeur
Cinéma
Conte-leu
Musique
Les mille et une nuits
l'écrivain
l'attaché case
à mots contés
la sente
chagrin d'amour
vous avez dit coua
 
remue-méninges
 
patrimoine
Eyvind Johnson
Hortense, duchesse de St Leu
histoire de st leu
conférence sur la résistance
les sentes de st leu (pdf)
 
jeunesses
Gwenaell Poline
Marie-Ange Le Rochais
Modigliani
A vos manettes
Marie Turcan
Eléonore Greif
Lucie Greif
 
contact
du côté des femmes


DU COTÉ DES FEMMES LIBRES


HEYA

Dans le n°4 de Signets , vous avez pu lire le billet plein de nostalgie et d’amertume qu’une de nos fidèles lectrices nous avait adressé. Cette fois, nous publions le texte du remarquable diaporama, Heya, que Michèle a consacré aux femmes jordaniennes victimes de la « loi familiale ». Quant à un autre de ses diaporamas, intitulé « Elle », qui ne l’a pas vu - ni écouté - ne peut véritablement parler des femmes…

HEYA... Ça veut tout simplement dire... ELLE. Chrétienne ou musulmane, elle existe encore, de nos jours, là-bas, quelque part en Jordanie, dans la solitude du désert ou dans le désert d’une grande ville. Elle est seule, elle tremble, elle attend. Elle a transgressé les lois ancestrales de la tribu. Elle a aimé, elle a osé, elle a trompé, elle a fauté. L’honneur est bafoué, elle doit expier. Pendant des jours, des semaines, son père, ses frères, ses cousins, tous les hommes de la famille l’avaient suivie, partout…Ils l’avaient guettée, épié chacun de ses gestes, contrôlé chacune de ses sorties. Elle avait senti peser sur elle leur regard inquisiteur et soupçonneux.

Heya, c’est ELLE, la rebelle. La peur s’était emparée d’elle. Comment leur échapper ? Le suicide ? Solution lâche et indigne... La prison ? Se faire enfermer pour échapper à leur jugement, comme d’autres s’y étaient résignées avant elle ? Elles y croupissaient, seules, loin de tout... Non, elle ne voulait pas s’exclure du monde, de la vie qui s’ouvrait devant elle. Elle, elle allait lutter. Seule contre tous. Pour que soient reconnus son droit à la vraie vie, son droit à l’égalité, sa liberté... Pour elle et pour toutes les femmes…

Un beau soir, ils se sont réunis. Tribunal familial secret. Devant Dieu et les hommes. Ils étaient tous là, les mâles de la tribu, farouches gardiens de la chasteté de leurs sœurs et de leurs épouses. Blessés... La honte s’était abattue sur eux. Cette honte, il fallait la laver. Sauver honneur de la famille. Elle doit PAYER... Elle a aimé, elle a fauté. La sentence est tombée. La MORT...

Elle est morte. Assassinée par son frère aîné. Dans l‘indifférence générale. Les juges accorderont les circonstances atténuantes au meurtrier. La loi du pays est ainsi faite, elle les protège. On le condamnera à une peine de principe. Pire encore, il sera acquitté. Et cela, de nos jours, quelque part en Jordanie. Heya n’est pas morte pour rien. Elle vivra encore longtemps dans le cœur et la mémoire de celles qui grandissent là-bas. Elles poursuivront la lutte pour la vie. Elles continueront à espérer. Heya, c’est elle, c’est la FEMME.

Michèle SAUFFROY-PARET

 

 

 

 

 

vous êtes ici > accueil > du côté des femmes > Heya
Saint Leu La ForêtCommunauté d'agglomération Val ForêtCommunauté d'Agglomération Val Parisis
271 Chaussée Jules César
95250 Beauchamp
01 30 26 39 41
Médiathèque Georges Pompidou Saint-Leu-la-ForêtMédiathèque Georges Pompidou Saint-Leu-la-Forêt
           6 avenue des Diablots
           95320 SAINT-LEU-LA-FORÊT
           Tél. : 01 34 18 36 80
           mediatheque.stleu@valparisis.fr
   
Les amis de la médiathèque de Saint Leu la Forêt | 8, sente des Potais - 95320 Saint-Leu-la-Forêt - 01 39 60 52 11 - lesamis@signets.org | réalisation création site vannes ©2012