les amis de la bibliothèques Albert Cohen de Saint Leu la Forêt

vous êtes ici > accueil > événements > Poésie

médiathèque Georges Pompidou
présentation
Occupation/Résistance
Conférences en images
 
langue française
sans faute
erratum
le tréma
vacances avignonnaises
 
évènements
Balade à pas comptés
La plume musicale
Yvette Godin
Robert Bigot
La question Tibétaine
Bach et Rameau
la trilogie Joubert
géopolitique de l'islam
une dame nommée wanda
Johann von Schiller
Konrad Lorentz
Frantz Schubert
Wanda Landowska
Albert Einstein
Prix Ernaux 2008
Prix Ernaux 2007 palmares
Prix Ernaux 2007
Prix Ernaux 2006
Prix Ernaux 2005
Prix Ernaux 2004 adultes
Prix Ernaux 2004 juniors
Journée Reine Hortense
Journée St Leu la poésie
Erreur de Chantal Gosset
Victor Schoelcher
 
du côté des femmes

aung san suu kyi
Wangari Maathai
 
coups de coeur
Jean Bensimon
maestro
Lettre à mon jardin
Pour Camille
Gisèle Pineau
Diaporama
Club lecture
Bonnes nouvelles
Histoire de coeur
Cinéma
Conte-leu
Musique
Les mille et une nuits
l'écrivain
l'attaché case
à mots contés
la sente
chagrin d'amour
vous avez dit coua
 
remue-méninges
 
patrimoine
Eyvind Johnson
Hortense, duchesse de St Leu
histoire de st leu
conférence sur la résistance
les sentes de st leu (pdf)
 
jeunesses
Gwenaell Poline
Marie-Ange Le Rochais
Modigliani
A vos manettes
Marie Turcan
Eléonore Greif
Lucie Greif
 
contact
Poésie

 

Au printemps 2002, notre association avait lancé l’idée d’une manifestation annuelle consacrée à la poésie dans notre ville. La Journée Saint-Leu-la-Poésie était née. Pour sa 1ère édition, le 22 juin 2002, nous avions reçu le poète Serge Martin qui avait su faire « vivre » avec beaucoup de conviction des textes d’auteurs contemporains (cf. Signets 3). Cette année, c’est à une Balade en poésie que nous avions convié la trentaine d’amateurs réunis au Foyer Clairefontaine, le 29 mars en début de soirée.
Notre guide, pour cette randonnée… à pieds, fut Gérard Noiret. Membre du comité de rédaction des revues Europe et La Quinzaine Littéraire, Gérard Noiret est l’auteur de plusieurs recueils de poésie. A ce titre, il figure dans l’intéressante et très utile exposition qui a séjourné en avril à la bibliothèque Albert Cohen. Réalisée par les bibliothèques du Val d’Oise regroupées dans l’association Cible 95, cette exposition présente une trentaine de poètes contemporains.
Amoureux des mots et des images, Gérard Noiret a l’art de nous faire goûter les textes qu’il choisit. Entre ses lèvres, Rimbaud, Verlaine, Baudelaire, René-Louis Laforgue, ou Victor Segalen retrouvent leur âme et leur souffle. Contrairement à l’idée souvent répandue, un poète peut dire mieux que quiconque ses propres textes. Gérard Noiret l’a démontré en interprétant plusieurs de ses compositions. La comédienne Évelyne Fort lui a en quelque sorte donné la réplique en mettant, à son tour, en voix et en corps des poèmes de notre invité. Une alliance bienvenue de sensibilités, de présences et de tonalités complémentaires qui s’éclairent mutuellement.

Cette balade fut aussi une rencontre entre l’artiste et le public. Poésie ne signifie pas tour d’ivoire. Vivement ému, Gérard Noiret nous signala que certains de ses textes lus au cours de notre rencontre l’avaient été également, il y a deux ans, à Bagdad, lors d’un festival international. Il sut aussi nous rappeler que la poésie est une philosophie de la vie. Dans l’existence, comme dans l’usage des mots, « il ne sert à rien de prendre des libertés pour en faire des lieux communs ». Pour illustrer sa réflexion, il proposa au public quelques jeux permettant de mettre en lumière le travail du poète sur le (trop) visible et le (trop) réel. Dénonçant le déballage sordide de la télé-réalité, il estime que « la poésie, comme la bonne cuisine, ne doit pas être trop élucidée, sous peine de gâter la sauce ». La poésie est donc bien une affaire de (bon) goût...

Un aperçu de la poésie de Gérard Noiret :
Zones - Quand elle se réveille, les entrepôts de brique et la haute cheminée, comme la douleur à son doigt, ont disparu. Mais il n’y a pas eu de baiser. Sur l’île, au milieu du fleuve, s’étend un golfe où les mouettes sont des feuilles arrachées vives d’une machine à écrire. Extrait de Pris dans les choses, Éditions Obsidiane (disponible à la bibliothèque)

 

vous êtes ici > accueil > événements > journée St Leu la poésie

 

vous êtes ici > accueil > événements > Poésie
Saint Leu La ForêtCommunauté d'agglomération Val ForêtCommunauté d'Agglomération Val Parisis
271 Chaussée Jules César
95250 Beauchamp
01 30 26 39 41
Médiathèque Georges Pompidou Saint-Leu-la-ForêtMédiathèque Georges Pompidou Saint-Leu-la-Forêt
           6 avenue des Diablots
           95320 SAINT-LEU-LA-FORÊT
           Tél. : 01 34 18 36 80
           mediatheque.stleu@valparisis.fr
   
Les amis de la médiathèque de Saint Leu la Forêt | 8, sente des Potais - 95320 Saint-Leu-la-Forêt - 01 39 60 52 11 - lesamis@signets.org | réalisation création site vannes ©2012