les amis de la bibliothèques Albert Cohen de Saint Leu la Forêt
vous êtes ici > accueil > coups de cœur > LES CHAGRINS D’AMOUR FEMININS
médiathèque Georges Pompidou
présentation
Occupation/Résistance
Conférences en images
 
langue française
sans faute
erratum
le tréma
vacances avignonnaises
 
évènements
Balade à pas comptés
La plume musicale
Yvette Godin
Robert Bigot
La question Tibétaine
Bach et Rameau
la trilogie Joubert
géopolitique de l'islam
une dame nommée wanda
Johann von Schiller
Konrad Lorentz
Frantz Schubert
Wanda Landowska
Albert Einstein
Prix Ernaux 2008
Prix Ernaux 2007 palmares
Prix Ernaux 2007
Prix Ernaux 2006
Prix Ernaux 2005
Prix Ernaux 2004 adultes
Prix Ernaux 2004 juniors
Journée Reine Hortense
Journée St Leu la poésie
Erreur de Chantal Gosset
Victor Schoelcher
 
du côté des femmes

aung san suu kyi
Wangari Maathai
 
coups de coeur
Jean Bensimon
maestro
Lettre à mon jardin
Pour Camille
Gisèle Pineau
Diaporama
Club lecture
Bonnes nouvelles
Histoire de coeur
Cinéma
Conte-leu
Musique
Les mille et une nuits
l'écrivain
l'attaché case
à mots contés
la sente
chagrin d'amour
vous avez dit coua
 
remue-méninges
 
patrimoine
Eyvind Johnson
Hortense, duchesse de St Leu
histoire de st leu
conférence sur la résistance
les sentes de st leu (pdf)
 
jeunesses
Gwenaell Poline
Marie-Ange Le Rochais
Modigliani
A vos manettes
Marie Turcan
Eléonore Greif
Lucie Greif
 
contact
titre-présentation
 
MANUEL D’UTILISATION DE LA MACHINE A LAVER LES CHAGRINS D’AMOUR FEMININS
 

 



Ses dimensions standard permettent une utilisation performante, quel que soit le cas à traiter.

Précautions d’emploi
Branchez-vous directement à la terre et par les 2 pieds. Ne planez pas. Descendez des hautes sphères de la déprime, de la colère et autres noirceurs du cœur. C’est in-dis-pen-sable !
Ouvrez grand les yeux. Ils vous seront utiles pour l’évacuation des eaux et pour suivre attentivement le mode d’emploi ainsi que les résultats des différentes étapes.
Ces étapes, ne les brûlez surtout pas ! Soyez patiente. Même si une opération vous semble superflue, sachez qu’elle a été pensée et conçue par des spécialistes à votre service : chaque opération est un maillon de la dé-chaîne.
Ne revenez jamais en arrière ! Ce serait détruire les résultats acquis. Tenez bon, allez toujours de l’avant.

Mode d’emploi

1. Portez-vous à ébullition sans prélavage d’estomac ! Explosez, laissez-vous aller : des gros mots, des mots durs, ça tourne, ça bout, ça fait du bien par où ça casse ! Faites bien monter la vapeur.

Attention : n’y faites tremper que les sentiments et ressentiments capables de supporter le choc des mots, la morsure des enzymes.

Dosez juste : pas trop d’alcool, pas d’yeux brouillés, allumez vos « warnings », ne débordez pas du cadre (délimité au préalable) de vos ras-le-bol.

En bref : bouillez, bouillez mais ne vous ébouillantez pas …

2. Passez au programme « couleurs ». La rage au cœur, apaisée, vous voilà blanche comme un linge. Normal. Ne vous regardez pas, ce n’est pas le moment : vous êtes vidée, exténuée, déboussolée, abattue, perdue, pas belle, et tout et tout.

Pas de découragement abusif, le plus dur est fait. Le plus dur à faire « partir » bien sûr. Mais c’était le seul moyen.

3. Entamez le programme réparateur : un bain bien chaud, pas trop tout de même, des produits adoucissants (type baume au cœur) pour leur agréable parfum, pour apaiser vos irritations et vous rendre toute votre douceur et la fraîcheur de vos premiers jours. Laissez tremper une bonne demie heure.

4. Vous voilà adoucie, blanchie, remise à neuf ou presque. Tenez bon, il faut maintenant apprendre à revivre avec les autres : le programme « Mélange en tous genres ».

Vous devrez ensuite tenir vos proches à distance, mais pas trop. Et surtout ne vous frottez pas au premier beau linge venu sous prétexte d’enterrer le passé au gars-l’eau !

Voici venu le moment le plus délicat car le mélange des genres, des blessures et des résolutions toutes neuves implique une grande retenue dans la re-débouverte des autres et leur contact.

Laissez-vous porter, séchez vos larmes s’il en reste : la vie est belle et sent bon le propre.

5. Vous abordez dès lors les différents programmes « fragiles ». Car fragile, vous l’êtes, oh oui, un peu, beaucoup peut-être ?

Ne brusquez rien. Vivez au ralenti. En cycles courts. Evitez les frictions de toutes origines. Laissez faire le temps : il en sait plus que vous sur les choses de la vie (d’ange, hi hi hi)

Pleurez si nécessaire. Videz le trop plein, s’il en reste, mais à ce stade, mieux vaut éviter. Rincez-vous à l’eau froide : cela fait du bien, cela calme les nerfs, cela rafraîchit les idées.

Etendez-vous bien à plat et attendez sans impatience ce jour comparable à nul autre où vous serez d’attaque et où vous vous sentirez présentable. Puis tamponnez-vous en de plus en plus pour vous sécher le coeur sans l’assécher.

Conseils d’utilisation

Le système « éco 1/2 charge » conviendra à vos petites déceptions, vos chagrins passagers. Il ne passe pas par l’ébullition ni le programme couleurs.
Ne confondez pas machine à laver les chagrins d’amour et vide-ordures. Sinon, ça craint !
Si cette machine ne vous donne pas entière satisfaction, relisez la notice et reprenez à zéro.
Si le non fonctionnement persiste, appelez votre service dépannage, même la nuit.
Un dernier conseil : votre machine est garantie à vie. Ne la jetez pas après usage : elle peut vous resservir un jour …

Sous réserve de modifications techniques
Le seize février mil-neuf-cent-quatre-vingt-cinq

MHG


Haut de pagevous êtes ici > accueil > coups de cœur > LES CHAGRINS D’AMOUR FEMININS

Saint Leu La ForêtCommunauté d'agglomération Val ForêtCommunauté d'Agglomération Val Parisis
271 Chaussée Jules César
95250 Beauchamp
01 30 26 39 41
Médiathèque Georges Pompidou Saint-Leu-la-ForêtMédiathèque Georges Pompidou Saint-Leu-la-Forêt
           6 avenue des Diablots
           95320 SAINT-LEU-LA-FORÊT
           Tél. : 01 34 18 36 80
           mediatheque.stleu@valparisis.fr
   
Les amis de la médiathèque de Saint Leu la Forêt | 8, sente des Potais - 95320 Saint-Leu-la-Forêt - 01 39 60 52 11 - lesamis@signets.org | réalisation création site vannes ©2012